Mars 2022 : Les rendez-vous

Par . Publié le 01/03/2022



Festival Etrange Cargo

Figures est un solo et la tentative de faire le portrait insaisissable de son interprète, Caroline Breton. Second volet d’une série de portraits vivants et manifestes féministes, cette nouvelle création de Caroline Breton et Charles Chemin propose une immersion au cœur de la fabrique mentale de la jeune femme. Entre fiction et réalité, ce nouveau portrait sonde les surgissements de l’inconscient et ausculte les strates de mémoire pour en extraire des figures troubles. Caroline Breton et Charles Chemin présentent Figures du 15 au 17 mars au festival Etrange Cargo et le 24 mars au Théâtre du Garde-Chasse aux Lilas.

Festival Artdanthé 

Réflexion sur le duo, le couple, la relation à deux, la nouvelle création de Pauline Tremblay s’inscrit dans les questionnements actuels autour du féminisme, de l’hétéronormativité et de l’institution-couple. À la frontière du concert et du spectacle de danse, ONE TWO, ONE TWO interroge, non sans humour, les scénarios androcentrés et hétéronormés de la conjugalité. Avec comme outils de résilience l’amour et la colère, la danseuse et chorégraphe signe une pièce manifeste, ouvrant de nouvelles et multiples potentialités. Pauline Tremblay présente ONE TWO, ONE TWO le 29 mars au Festival Artdanthé.

Festival Conversations

En 2023, À bras-le-corps aura trente ans. Créée en 1993 par Dimitri Chamblas et Boris Charmatz alors qu’ils avaient respectivement dix-sept et dix-neuf ans, cette pièce n’a cessé d’être jouée depuis. Pacte d’amitié entre les deux jeunes danseurs, cette création contenait déjà les prémisses du travail chorégraphique que Boris Charmatz n’a cessé de déployer depuis et de remettre en question d’une pièce à l’autre. Après une longue période sans l’avoir dansée, Dimitri Chamblas et Boris Charmatz retrouvent À bras-le-corps les 7 et 8 mars au Festival Conversations / Cndc – Angers.

Festival Art Danse

Dans son premier solo Notte, Anna Massoni traitait de la notion de passage, explorait des entrouvertures, en travaillant à la fois le mouvement et la voix. Avec sa nouvelle création Rideau, la danseuse et chorégraphe explore les potentialités des éléments traditionnels présents, en compagnie du corps, au plateau : musique et lumières sont ses partenaires dans l’espace de la scène. En un déploiement de fragments, de motifs, elle se positionne en réseau avec ces artefacts, et fait l’expérience des paradoxes entre continuité et discontinuité, intériorité et physicalité. Des fictions éphémères se dessinent alors, faisant du corps le support d’imaginaires et de mémoires anciennes. Anna Massoni présente Rideau le 12 mars en ouverture du Festival Art Danse du Dancing CDCN et du 17 au 19 mars au CND à Pantin.

Festival Etrange Cargo

La Grande remontée nous entraîne dans des parcours insolites, sur des pistes croisées, allant des tanuki figurés sur les estampes japonaises au remonte-couilles toulousain, jusqu’à l’intérieur de testicules sonores, dans un perpétuel enchevêtrement de métamorphoses : animales, de genre, de registre, de niveau de lecture et d’adresse, de rapport à l’abstrait ou au narratif, au sensoriel, à l’intelligible. Pau Simon déploie dans ce solo un salutaire art de la transformation, mené avec espièglerie, tendresse et humour. Pau Simon présente La Grande remontée du 29 au 31 mars au festival Etrange Cargo.

Photo La Grande remontée © Romy Berger


Partagez cette page


https://www.maculture.fr/rendez-vous/mars-2022/