Octobre 2018 : Les rendez-vous

Par . Publié le 02/10/2018



Triptyque Liz Santoro & Pierre Godard à l’Atelier de Paris – CDCN

L’Atelier de Paris – CDCN ouvre sa saison en mettant ses artistes associés sur le devant de la scène. Le duo d’artistes Liz Santoro & Pierre Godard creusent, avec Relative Collider, For Claude Shannon et Maps (présentées respectivement les 4, 5 et 6 octobre), les micro-sillons d’une écriture dans laquelle les corps, les modules chorégraphiques et les gestes se frottent à la mécanique bien huilée de machines algébriques. Principes de constructions aléatoires et organicité de la danse forment ici une équation à deux inconnues impossible à élucider.

La Fabrique au CND / Anne-Teresa de Keersmaeker

Le week-end du 6 et 7 octobre, la compagnie Rosas d’Anne-Teresa de Keersmaeker et son école P.A.R.TS poseront leurs valises au Centre national de la danse de Pantin. Pléthore de propositions pour ces deux jours concentrés sur l’envers du décors du travail de la chorégraphe. Étudiants appliqués et interprètes confirmés partageront leurs espaces délicats, ouvriront leurs studios pour offrir au public des fragments de répertoire, des danses partagées et même un tutoriel pour apprendre les mouvements signatures du légendaire Rosas Danst Rosas. Cette pièce, véritable manifeste dans l’oeuvre de la chorégraphe, toujours aussi mutine, toujours aussi tranchante, sera présentée dans la foulée au Théâtre du Fil de l’eau.

Focus Batsheva Dance Company

L’internationale Batsheva Dance Company s’établit ce mois-ci à Chaillot, où quatre pièces seront présentées du 10 au  27 octobre : le grand classique Mamootot, leur dernière création en date Venezuela ou encore Sadeh21 et Décalé, interprétés par The Young Ensemble, le « Junior Ballet » de la compagnie d’Ohad Naharin. En parallèle, Decadance, qui fait son entrée au répertoire du Ballet de l’Opéra de Paris, est visible à Garnier jusqu’au 19 octobre. Le caractère agité, sensible et expressif du chorégraphe israélien se teintera à coup sûr de l’exigence et de la virtuosité de la compagnie parisienne.

Marie Caroline Hominal au Centre Culturel Suisse de Paris

La chorégraphe, danseuse et performeuse suisse Marie-Caroline Hominal occupe du 23 au 26 octobre le Centre Culturel Suisse de Paris. Elle y présente Hominal/Öhrn, dans lequel elle s’est laissée mettre en scène par le scandinave Markus Öhrn, qui lui a offert une performance morbide et tonitruante. L’événement sera clôturé, le dernier soir, par un programme composé de la performance radiophonique Where’s the MC, en compagnie de l’artiste Jean-Luc Verna, et de la projection du film Le Triomphe de la Renommée qui décortique les relations entre une performeuse et son public, dans l’écrin éclatant du théâtre.

Parade for FIAC

En marge de la Foire Internationale d’Art Contemporain de Paris, du 16 au 21 octobre, se tiendra Parades for FIAC dans plusieurs institutions culturelles de la capitale. Cet événement met l’accent sur une hybridation des formes, entre arts visuels, performance et chorégraphie : le tourbillonnant Not About Everything et Medium Medium (qui interroge les rapports entre le chorégraphe et des oeuvres d’art) du chorégraphe Daniel Linehan, Particular Reel, & Reclining Rondo et Calico Mingling & Katema de la chorégraphe Ruth Childs, qui oeuvre à la reconstitution méticuleuse des oeuvres légendaires de sa tante Lucinda Childs, ou encore Présage, 2007 – en cours, mise en scène par la chorégraphe Fanny de Chaillé à partir du travail du plasticien Hicham Berrada.

Photo Drumming Parts © Anna van Waeg


Partagez cette page


http://www.maculture.fr/rendez-vous/octobre-2018/