Octobre 2014 : Les rendez-vous

Par . Publié le 30/09/2014



Idiot ! parce que nous aurions dû nous aimer de Vincent Macaigne

Absent des plateaux depuis son précédent spectacle Au moins j’aurais laissé un beau cadavre inspiré d’Hamlet en 2011, Vincent Macaigne revient aujourd’hui et reprend Idiot !, création de 2009. Une nouvelle fois des bâches en plastiques protégeront les premiers rangs et des bouchons pour les oreilles seront distribués aux spectateurs avant de rentrer dans la salle. Le spectacle sera ensuite présenté du 4 au 14 novembre au Théâtre Nanterre-Amandiers. Sensibles s’abstenir !

Focus Frederick Gravel, du 7 au 18 octobre 2014 au théâtre de la Bastille à Paris

Le canadien Frédérick Gravel présente au Théâtre de la Bastille à Paris ces deux dernières créations : Usually Beauty Fails et Ainsi parlait conçu avec le dramaturge Etienne Lepage. À l’instar de ses compères Daniel Léveillé, Benoît Lachambre et Dave St- Pierre, le chorégraphe Frédérick Gravel, un poil provocateur, ne laissera personne indifférent !

Des enfants, un film de Sophie Laly, le 10 octobre 2014 au Centre Pompidou à Paris

Tourné pendant les répétitions de la création d’enfant, la pièce du chorégraphe Boris Charmatz, le film-documentaire de Sophie Laly propose un regard sur le travail des enfants-danseurs. Belle occasion de se mettre dans le bain puisque enfant sera programmé du 18 au 23 décembre au Théâtre Nanterre-Amandiers.

Lucrece Borgia mis en scène par David Bobée, du 15 au 18 octobre 2014 à la Maison des arts de Créteil

Le nouveau directeur du Centre Dramatique National de Haute-Normandie a inondé le château de Grignan cet été. La Maison des arts de Créteil accueille la première date de la grande tournée de Lucrece Borgia avec la grande Beatrice Dalle dans le rôle principal. Le spectacle sera ensuite en tournée pour plus d’une cinquantaine de dates partout en France.

Lives of performers, du 25 octobre 2014 au 8 février 2015 au Centre d’art de la Ferme du Buisson à Noisiel

Cette exposition présentée au Centre d’art de la Ferme du Buisson fait partie d’un vaste projet dédié à la chorégraphe Yvonne Rainer, qui est présenté à Paris cet automne. Celui-ci comprend également le cycle « De la chorégraphie au cinéma » au Jeu de Paume et le colloque « Nexus Rainer » au Palais de Tokyo. En échos aux films de la chorégraphe présentés en continu au Centre d’art de la Ferme du Buisson, des artistes seront conviés à créer ou à présenter des œuvres dans le cadre des affinités qu’ils entretiennent avec Rainer.

Photo de Samuel Rubio / Idiot ! parce que nous aurions dû nous aimer de Vincent Macaigne


Partagez cette page


http://www.maculture.fr/rendez-vous/octobre-2014/