Limb’s Theorem, William Forsythe / Ballet de l’Opéra de Lyon

Par . Publié le 04/12/2014



Créée en 1990 pour le Ballet de Francfort et entrée au répertoire du Ballet de l’Opéra de Lyon, Limb’s Theorem est une pièce phare de William Forsythe. Elle est aujourd’hui présentée en ouverture de la 43e édition du Festival d’automne à Paris dans le cadre du Portrait de William Forsythe. Pièce pour 27 danseurs, Limb’s Theorem est un triptyque caractéristique des collaborations du chorégraphe avec Thom Willems.

À l’instar des pièces Artifact (1984) et Impressing the Czar (1988), la musique du compositeur Thom Willems est très saccadée et impulse aux danseurs un rythme sidérant. Des jeux de lumières accompagnent les danseurs, qu’elles soient rasantes ou transportées, elles dévoilent des silhouettes et des ombres portées subtiles et étonnantes. Les interprètes cohabitent avec des sculptures géométriques qui redessinent les trajectoires des danseurs dans l’espace.

Notre perception est mise à l’épreuve, des silhouettes sortent de l’obscurité, évoluent de part et d’autre de la scène, enchainent simultanément des combinaisons de mouvements désynchronisés. Les arrangements de Thom Willems et la chorégraphie de William Forsythe sont exaltants, la performance rigoureuse met en lumière les lignes et des corps synergiques aux services de cette machine chorégraphique hors-norme.

Vu au Théâtre du Châtelet. Chorégraphie et costumes, William Forsythe. Musique, Thom Willems. Scénographie, Michael Simon (1re et 3e parties) et William Forsythe (2e partie : Enemy in the Figure). Lumière, William Forsythe et Michael Simon. Répétitions, Stefanie Arndt, Thomas McManus, Christopher Roman. Photo Michel Cavalca.


Partagez cette page


http://www.maculture.fr/danse/limbs-theorem-william-forsythe-ballet-de-lopera-de-lyon/